Bienvenue sur le site de QUINCY DEMAIN !
"Vos élus à votre écoute pour mieux vous représenter"

Tribune Libre du mois


LES IMPOTS EN QUESTIONS…OU COMMENT JUSTIFIER DES HAUSSES D’IMPOTS ?

Notre Maire, en mal de transparence et ne sachant pas comment tenir ses promesses électorales, s’est imaginée qu’interroger les citoyens sur 5 % du budget serait un acte fort de démocratie participative ! Raté, les réponses ont surtout permis aux quincéens, qui n’ont pas été dupes de la supercherie municipale, d’exprimer leur mécontentement avec de nombreux commentaires qu’il est bien difficile d’exploiter !
En effet, ce sondage propose de supprimer 312 000 € de "petites dépenses" jugées inutiles par l’exécutif. Mais, quel est notre réel pouvoir de décision : nous sacrifions la plupart des dépenses présentées ou nous subissons la hausse nécessaire à leur maintien, ou pire, nous obtenons les suppressions et la hausse ? – comprenez que vous la retrouverez sur vos impôts dans la case "Commune".

Rappelons que la municipalité a fait seule le choix de mutualiser des services déjà existants avec Boussy (Urbanisme, Paie, Marchés publics), sous le prétexte d’économiser plus de 322 000 € (voir CM du 25/09/14). Or, dès mars 2015, c’est déjà 400 000 € qui sont prévus pour financer le SIMS (Syndicat Intercommunal de Mutualisation des Services). Cette somme n’étant pas disponible au budget, Mme le Maire a décidé de la fiscaliser – comprenez que vous la retrouverez sur vos impôts dans la case "Syndicat de Communes".

Rappelons aussi son choix de contribuer financièrement au renforcement de la police municipale de Boussy. Certes, nous la voyons peu sur Quincy mais, d’après notre Maire, elle est très performante en contraventions ! Quelle était l’urgence pour Quincy de la mettre en place alors que le simple
recrutement d’ASVP (Agents de Surveillance de la Voie Publique) aurait donné le même résultat pour un coût bien inférieur ?

Rappelons encore le choix d’organiser gratuitement des NAP (Nouvelles Activités Périscolaires) au coût de 256 000 €, hors subventions. Mais après quelques mois de mise en place, la municipalité fait marche arrière et négocie de nouvelles modalités payantes !

Il apparaît clairement que Mme Garnier a déjà fait le choix de dépenser des recettes qu’elle n’avait pas, le choix de déléguer la majeure partie de la gestion de notre ville à son voisin, le Maire de Boussy, sans en mesurer les conséquences.
Alors, après seulement un an de mandat de la nouvelle équipe municipale, le constat est bien négatif et les électeurs se demandent pour qui ils ont voté : pour une Maire qui n’assume pas ses orientations, qui demande aux habitants comment faire pour boucler le budget, qui choisit d’adapter les recettes aux dépenses plutôt que l’inverse, en conclusion, une Maire qui ne sait pas gérer la ville et les finances publiques !
Il faut admettre que les promesses et les engagements de « Bien vivre à Quincy » ne seront pas tenus et que nous vivrons moins bien, avec plus d’impôts et moins d’attrait, dans une ville triste et sombre, qui s’appellera peut-être un jour "QUINCY-SOUS-BOUSSY" !

La modification du P.LU. adoptée

Le nouveau P.L.U. a été adopté lors du Conseil Municipal du 26 Mars 2015.

Les hauteurs de constructions sont à nouveau limitées, la zone urbaine a été revue et la priorité est à nouveau donnée à notre cadre de vie.
En même temps, le règlement du Lotissement du Domaine de Quincy était opposable aux constructions de grands immeubles jusqu'en 2017. La municipalité n'a donc fait que se mettre en conformité par rapport à ce texte qui posait un problème juridique.
Nous resterons donc vigilants face à toute atteinte qui pourrait être portée à cet acquis par la suite.

Le Rapport
Les Orientations d'Aménagement
Plan Nord
Plan Sud
Le nouveau Règlement du PLU


Rapport du Commissaire Enquêteur


Contactez-nous ici : quincy.demain@gmail.com

Nous contacter

Toutes vos suggestions sont les bienvenues.
Appelez-nous :
07 81 92 37 50 ou

Cliquez sur le bouton pour nous envoyer un message

 Dernières nouvelles

40% des propriétés de la commune constituent le Lotissement du DOMAINE DE QUINCY SOUS SENART.

Un cahier des charges de 1912, modifié en 1920, qui défini quelques règles d'urbanisme fait parti des servitudes inclues dans les titres de propriété.
Plus d'info sur

www.bon-sens-quincy.fr

Site internet hébergé par Planet Hoster

Directeur de publication

​Pierre Michel FELICIAGGI